Accueil » Insolite » Quand les pandas visionnent du porno pour retrouver leur libido

Quand les pandas visionnent du porno pour retrouver leur libido

Depuis une dizaine d’années, les réserves chinoises de pandas ont opté pour une solution peu banale pour renforcer la libido des pandas en captivité. Ils leur font visionner des pornos afin de raviver leur sexualité.

Quand les pandas visionnent du porno pour retrouver leur libido

La population des pandas géants est en déclin rapide. Pour combattre leur disparition, les réserves chinoises ont décidé d’agir sur la libido des pandas en captivité dont 60% des adultes ne montrent aucun intérêt pour le sexe.

Au printemps dernier, malgré les encouragements répétés des chercheurs, des exercices stimulants et l’utilisation de viagra, Yongyong et son compagnon de cinq ans Ke Lin ne semblaient pas vouloir participer au programme de reproduction d’un centre de recherche chinois.

C’était jusqu’à ce que les chercheurs aient l’idée de leur montrer des vidéos de couple de pandas s’accouplant vigoureusement. Une initiative qui a porté ses fruits puisque les pandas ont fini par s’accoupler quelques jours après.

Initialement, le mâle Ke Lin, décrit comme « naïf et peu enthousiaste » a rejeté les approches de la femelle Yongyong. Les chercheurs se sont alors inquiété sachant que les femelles panda ont une période de fécondité de seulement quelques jours par an et est encore plus difficile en captivité, car aggravée par la paresse et les troubles psychologiques. « Chaque fois que Yongyong essayait de s’approcher de Ke Lin, il la rejetait. Nous étions inquiets qu’elle puisse manquer son cycle de reproduction de trois jours » a déclaré un chercheur.

Cependant, après avoir montré à Ke Lin des séquences vidéo de pandas s’accouplant dans la nature, le couple a fini par passer à l’acte. « Dans la nature, Ke Lin aurait vu beaucoup d’autres accouplements de pandas, mais en captivité, il n’est pas étonnant qu’il ait eu besoin d’aide » a ajouté le chercheur.

La technique s’est rapidement généralisée et est ainsi devenue systématique dans le centre d’élevage de pandas de Chengdu. Une manière comme un autre de palier au manque d’« éducation sexuelle » dont ils bénéficiaient lorsque leur espèce se portait bien dans la nature.

Source : CitizenPost.fr

email

A voir

Woofmat

Woofmat, le tapis confortable pour le sommeil des chiens

Ceci est une revue de produit écrite par le docteur Maureen Kanana, vétérinaire. Docteur Maureen …

Laisser un commentaire