Accueil » Actualité » Un prince saoudien tue 2 000 oiseaux menacés d’extinction lors d’une partie de chasse

Un prince saoudien tue 2 000 oiseaux menacés d’extinction lors d’une partie de chasse

Passionné par l’art ancestral de la fauconnerie, un prince saoudien a tué près de 2 000 oiseaux menacés d’extinction lors d’une partie de chasse de trois semaines qui s’est déroulée au Pakistan.

Un prince saoudien tue 2 000 oiseaux menacés d’extinction lors d'une partie de chasse

Les autorités du Baloutchistan (une province pakistanaise) ont déploré la mort de nombreuses Outardes houbara en janvier dernier, une espèce pourtant menacée d’extinction à l’état sauvage. Le prince saoudien Fahd Bin Sultan accompagné par son entourage aurait utilisé des faucons dressés pour chasser des petites outardes houbara, une pratique responsable de leur quasi-disparition.

Bien qu’elle soit protégée, cette espèce est encore chassée par les Émirs qataris qui viennent chasser en toute impunité dans les zones où vit l’oiseau, soit dans les zones semi-désertiques comme le Maroc, la Tunisie ou une partie du Moyen-Orient. Toutefois, les autorités pakistanaises peuvent à l’occasion délivrer (sous paiement) des permis spéciaux autorisant aux très riches de capturer ou chasser une centaine de ces oiseaux en 10 jours.

« Mais le prince a tué à lui seul 1 977 oiseaux et les personnes qui l’accompagnaient 123. Nous avons demandé à nos supérieurs hiérarchiques de mettre fin à cette pratique, car ces oiseaux sont déjà en danger », a déclaré un responsable du ministère des Forêts requérant l’anonymat.

Chef des services de la faune dans le district concerné, Jaffar Baloch a confirmé que cette chasse avait bien eu lieu. Il aurait lui aussi demandé aux autorités d’agir. Ce ne sera toutefois pas chose facile, les monarchies du Golfe étant des bailleurs importants du Pakistan qui n’apprécieraient pas le moindre accroc diplomatique.

Source

email

A voir

Vidéo. Un âne jeté aux tigres dans un zoo « car il ne rapportait pas assez »

Les investisseurs, « insatisfaits », ont jeté « un âne et un mouton » dans …

18 commentaires

  1. comme quoi le fric rend très très très très très con !

  2. Drame Ecologique

  3. Quelle honte !!! l’argent ne doit pas tout permettre !c’est une dépravation ! ces pervers nantis n’ont aucun respect pour le vivant et ne voit pas plus loin que leur égo !!!!

  4. Malheureusement cette pratique s’exerce aussi en Algérie par les « Emirs » avec la bénédiction des autorités bien que l’outarde figure sur la liste des oiseau en voie d’extinction. Légiférer et ratifier des lois et convention internationale c’est bien, mais les respecter c’est mieux.

  5. carraro patricia

    quel connard !! j’ai des envies de meurtre !!!

  6. Toute les personnes respectueuses de la planète sont contre ce genre de pratiques!! seulement, c’est la grande « diplomatie » qui légifère!!!

  7. http://www.last-video.com/melissa-bachman-la-presentatrice-tele-americaine-tueuse-danimaux voila la tueuse d animaux MERDDDDDDE elle est pas musulmane sa n interesse personnnnnnnne !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  8. Le problème, c’est que ces connards agissent comme des salopards et se disent Muslim !Le Prophète avait l’amour des animaux ! Qu’ils crèvent tous avec leur fric !

  9. c est un véritable crétin qui a trop de fric

  10. « Je vais détruire ceux qui prennent plaisir à détruire la terre » (Ps. 34). C’est comme un djihadiste excepté qu’il est trop lâche pour s’en prendre à des soldats ennemis, trop lâche pour casser des statues de prix comme les barbares du Daech. Il préfère dévaster en toute tranquillité le chef d’œuvre de Dieu.

  11. Les connards ne sont pas près d’extinction ! Tuer par plaisir et laisser faire est une honte ! Le fric ne doit pas tout permettre et la justice doit être la même pour tous ! Etre aussi lâche et cruel est révoltant ! Scandaleux un tel laxisme !

Laisser un commentaire