Accueil » Actualité » Un visiteur pénètre dans l’enclos et tabasse un ours (photos)

Un visiteur pénètre dans l’enclos et tabasse un ours (photos)

Un individu s’est introduit dans la fosse aux ours du zoo de Varsovie. Il a frappé la femelle qui avait pris son bras dans sa gueule et s’est enfui.

L'homme s'est introduit dans l'enclos en escaladant la clôture.
L’homme s’est introduit dans l’enclos en escaladant la clôture.

Les visiteurs du Jardin zoologique de Varsovie ont cru cauchemarder quand ils ont vu un individu escalader la clôture et s’introduire dans l’enclos des ours, dimanche. L’homme, vêtu d’un short et d’un T-shirt, s’est ensuite approché de Sabina, la femelle. Se sentant en danger, l’animal a pris le bras de l’intrus dans sa gueule, et l’homme a répliqué en assénant un coup de poing sur la tête de l’ourse avant de s’enfuir.

L'ours a pris le bras de l'intrus dans sa gueule.
L’ours a pris le bras de l’intrus dans sa gueule.

Un visiteur abasourdi a pris des photos de l’incident et les a publiées sur le web. Il a expliqué que l’individu était accompagné d’un ami, mais à part cela, on ignore tout de lui. «L’enceinte est fortement sécurisée et aucune personne saine d’esprit n’essaierait d’y entrer. Il a survécu, mais nous ne savons pas où il est allé», a expliqué Maria Krakowiak, responsable des prédateurs au zoo.

Elle ajoute que l’individu a eu de la chance parce que Sabina est «généralement gentille». «C’est peut-être pour cela qu’il a survécu, parce qu’elle a l’habitude des gens. Si cela avait été un autre ours, l’histoire aurait pu être différente», estime-t-elle.

L'homme s'est défendu en frappant l'animal.
L’homme s’est défendu en frappant l’animal.

Les autorités sont à la recherche de l’intrus. Un porte-parole a déclaré qu’un bracelet qui pourrait lui appartenir ainsi que des traces de sang avaient été retrouvés non loin du parc.

Source

email

A voir

Cette startup loue des chatons et des chiots à la journée

Il faut croire que tout se monétise. RescueTime, une startup américaine, en est en tout …

Laisser un commentaire